Genévrier thurifère

Approche ethnobotanique du Genévrier thurifère

dans les Alpes du sud et en Corse

Dans le cadre de la préparation du colloque sur le genévrier thurifère prévu dans les Hautes-Alpes en octobre 2011, le Conservatoire Botanique National Alpin de Gap-Charance a sollicité l’association EPI pour rassembler les informations liées à l’aspect ethnobotanique du genévrier thurifère.

Cette recherche a été menée par Laurence CHABER ethnbotaniste, chargée d’étude de l’EPI.
La recherche bibliographique afin de rassembler les données françaises (de la Savoie aux Alpes Maritimes en passant par les Alpes de Haute-Provence, les Hautes-Alpes et la Corse) a montré que les informations concernant les usages sont très peu nombreuses, ceux-ci sont évoqués dans quelques articles traitant principalement de la biologie de l’espèce ou décrivant un peuplement.
Les descriptions d’usages sont souvent génériques et s’appliquent AUX genévriers. Des précisions médicinales concernent particulièrement le genévrier sabine dit la Sabine, le thurifère lui est confondu jusqu’aux années 1900.
La spécification du genévrier thurifère est rarement mentionnée, dans la bibliographie, somme toute conséquente, rassemblée par le Conservatoire botanique national alpin de Gap-Charance et par l’EPI : nous avons pu relever un certain nombre d’usages dans les publications allant de 1787 à 2004.
EPI Genévrier thurifère rapport I : Approche ethnobotanique. Etat des lieux des connaissances sur les usages du genévrier thurifère dans les Alpes du sud françaises. Données bibliographiques Laurence CHABER  Novembre 2010

EPI-Genévrier thurifère connaissances bibliographiques rapport 1_nov 2010

PHOTO PRADS

Afin de corroborer ou d’infirmer les usages trouvés dans la bibliographie et les on-dit liés au thurifère, il importait d’aller sur le terrain et de faire le point sur les informations à recueillir en 2011 à propos des usages anciens, des usages toujours visibles et des usages contemporains du genévrier thurifère.

Sommaire du rapport II Approche ethnobotanique, enquêtes

L’approche ethnobotanique
– Secteurs d’enquêtes
– Identification des personnes ressources
– Rencontre des informateurs
– Transcription des interviews
– Analyse des usages : similitudes des usages, usages anciens, usages contemporains
Arbre d’ornement ; forêt ; piquets ; bois dans la construction ; outils ; usages du bois ; animaux ; usages médicinaux, action odorante ; patrimoine, tourisme ; aspects symboliques du thurifère.
– Différentes perceptions du genévrier thurifère au travers des usages
Conclusion : thurifère aujourd’hui, arbre de lien

Laurence CHABER. Août 2011

EPI ethnobotanique du Genévrier thurifère_2011

PHOTO D’ENQUETE